TOUT, TOUT, TOUT SUR LE LOUP !

Les chiens de protection des troupeaux sont utilisés en Europe depuis plus de 2’000 ans pour prévenir la déprédation des loups sur le bétail. Ils sont ainsi parmi les derniers chiens domestiques à rester en contact avec leur ancêtre (le loup) et les deux espèces se retrouvent en constante interaction sur les pâturages, soit indirectement (contacts olfactifs, visuels ou audios) ou directement (rencontres physiques).

Dans les Alpes, la déprédation par le loup sur les moutons en pâturage extensif est un défi sérieux pour les propriétaires de bétail et les bergers, et les pertes sont en augmentation malgré l’utilisation répandue des chiens de protection. Il devient ainsi urgent de déterminer la nature, la fréquence et le résultat des interactions entre chiens de protection et loups afin d’enrichir notre compréhension et d’optimiser les la protection des troupeaux dans le contexte pastoral alpin.

Notre projet CanOvis utilise la technologie d’imagerie thermique pour nous permettre d’observer directement des événements se produisant sur les pâturages estivaux de nuit et d’explorer les réponses comportementales des chiens à la présence du loup. Après six années et 3’300 heures d’observations nocturnes en direct, une partie de nos résultats vient d’être publiée dans le Journal of Vertebrate Biology. Nos données suggèrent que les interactions chiens de protection-loups sont complexes et ne surviennent pas uniquement dans les alentours directs des troupeaux. Nous recommandons ainsi d’utiliser des groupes de plus de six chiens et de renforcer la présence de ces derniers sur un plus grand rayon autour du troupeau pour limiter les groupes de moutons isolés et améliorer la protection contre les attaques de loup.

Retrouvez l’article complet en anglais (traduction française à venir) ici:

Jean-Marc Landry, Jean-Luc Borelli, Marine Drouilly “Interactions between livestock guarding dogs and wolves in the southern French Alps,” Journal of Vertebrate Biology, 69(3), 20078.1-18, (1 December 2020)

Le loup: Mieux le connaître pour mieux coexister

“Un loup n’est pas égal à un autre loup.”

Depuis 2013, nous étudions les interactions nocturnes du loup avec le système agropastoral, à savoir les troupeaux, les chiens ou autres moyens de protection. Pourquoi certains troupeaux subissent des dommages conséquents tandis que d’autres restent efficacement protégés? Voilà l’une des questions auxquelles nous essayons de répondre à travers le projet de recherche CanOvis. Nos observations démontrent que le principal facteur de vulnérabilité reste bel et bien le loup lui-même. Ce n’est pas parce qu’un individu saute par-dessus un filet électrifié que tous le feront, y compris au sein du même groupe familial.

Nos recherches nous ont amené à proposer une nouvelle manière d’aborder la protection des troupeaux, en considérant la prédation du loup comme un aléa naturel s’inscrivant au sein d’un concept plus large de prévention et de gestion des risques environnementaux. C’est ce que nous appelons le “risque naturel loup”.

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui une partie de nos résultats, publiés par la revue Forêt.Nature. Pour en savoir plus, cliquez ici!

Le loup: Mieux le connaître pour mieux coexister

Votations du 27 septembre

Avant de nous rendre aux urnes le 27 septembre pour voter sur la révision de la Loi sur la chasse, posons-nous quelques questions…

Quelle est la place de la nature dans notre société ?
Souhaitons-nous cohabiter aussi harmonieusement que possible avec les autres espèces animales ?
Le loup est-il si dangereux qu’on le pense ?
Peut-on protéger les troupeaux des attaques ?

Luca Fumagalli et Jean-Marc Landry vous en parlent dans ce documentaire.


Mousqueterre Production

16 septembre 2020
PROCHAIN EVENEMENT - FORMATION

ENTRE CHIEN ET LOUP avec JEAN-MARC LANDRY

Le Parc Animalier de Sainte-Croix lève le mystère sur les liens qui unissent le chien et le loup lors d’une journée de formation exceptionnelle.
Jean-Marc Landry, biologiste, éthologue et expert du loup, vous convie à un voyage dans le temps, aux origines des espèces. Une journée pour explorer la phylogénie des comportements de cette espèce : quels sont les points communs entre le loup et les autres canidés (chiens, renards, etc.) ?
Une partie théorique précèdera des moments d’observation des différentes meutes de loups du Parc Animalier.

Informations complémentaires & pratiques, inscriptions :
parcsaintecroix.com/experience/entre-chien-loup

TOUT, TOUT, TOUT SUR LE LOUP !

Accédez à nos préventes exclusives !

Paléo 2017

s’est terminé pour toute l’équipe, avec des étoiles plein les yeux.

Inscription de la Fondation au Registre du Commerce

Nouveau regard, nouveau départ

Chères amies, chers amis,
Chères et chers collègues, donatrices, donateurs & sympathisant(e)s,

L’image que vous avez sous les yeux, prise lors de notre formidable journée inaugurale, est symbolique à plus d’un titre. L’intérêt de tous les problèmes que l’on peut rencontrer réside précisément dans les solutions qu’ils permettent de développer. Sortir du conflit commence bien souvent par un changement de regard… Et si, bien loin des ennemis jurés pour lesquels on les a toujours fait passer, le pastoralisme et le loup n’étaient autres que deux bastions symboliques d’une biodiversité en péril ?

Une coexistence pacifique et apaisée entre activités humaines et présence des autres espèces n’est pas seulement possible ; elle est nécessaire, et constitue l’un des défis majeurs de notre époque et de notre avenir ! C’est pour cela que nous avons choisi de consacrer toute notre énergie à la recherche, au développement et à la mise à disposition de stratégies permettant d’y parvenir dans une situation emblématique. La fondation entend en effet devenir l’un des acteurs majeurs permettant de conserver, sur les mêmes territoires, où qu’ils se situent sur le globe, pastoralisme et présence de grands prédateurs, qui nous intéressent autant l’un que l’autre. Des solutions existent, mais leur mise en place constitue un véritable défi, que nous entendons bien relever. Pour ce faire, plusieurs projets de recherche innovants destinés à améliorer leur coexistence de manière significative se déploieront dès cette année sous son égide, pour une durée initiale de 5 ans. Nos résultats préliminaires mettent en lumière une biologie du loup dans le système pastoral qui semble différer de celle généralement admise dans la littérature et révolutionnera très certainement le regard que l’on lui portait jusqu’alors.

Sa reconnaissance est un nouveau départ enthousiasmant, autant pour toute l’équipe que pour ceux d’entre vous qui avez choisi ou déciderez de nous suivre et de soutenir notre action. Ensemble, nous pouvons changer les choses, en commençant par adhérer à l’idée qu’une autre manière de penser demain est possible et qu’il existe toujours une voie permettant d’y parvenir. J’en profite pour remercier l’équipe extraordinaire qui m’entoure, ainsi que les éleveurs et les bergers qui s’engagent à nos côtés et travaillent avec nous, dont la coopération étroite et constante reste l’une de nos plus grandes sources de motivation. En espérant que vous aurez beaucoup de plaisir à faire route à nos côtés dans cette palpitante aventure, je vous souhaite à toutes et à tous un été magnifique.

Jean-Marc Landry

 

Téléchargements

Statuts de la Fondation, Document du 12 avril 2017

Inscription au Registre du Commerce, Document du 23 mai 2017

Appel collectif de Bretenière

Aux côtés de 19 autres organismes, la fondation Jean-Marc Landry signe l’appel collectif de Bretenière :
Pour un plan préventif et ambitieux des pouvoirs publics soutenant la mise en place chez les éleveurs volontaires de chiens de protection en Bourgogne-Franche-Comté


Téléchargez le texte de l’appel (PDF)