Voeux 2018

Voeux 2018

Chères amies, chers amis,

Chères et chers collègues, donatrices, donateurs & sympathisant(e)s,

Alors que l’année 2017 me paraît avoir filé à la vitesse de la lumière, j’avais envie de partager quelques réflexions avec vous.

Nous sommes tous conscients de vivre une période de changements profonds. Alors que, de toute son histoire, Homo sapiens n’a sans doute jamais été aussi éloigné de la Nature, allant jusqu’à oublier qu’il est, lui aussi, un animal, voici qu’elle tend à se rappeler à lui. Pas uniquement via de nombreux bouleversements climatiques à travers le monde, mais aussi, plus simplement, lorsqu’elle reprend ses droits et qu’une espèce comme le loup pointe le bout de son long museau sur d’anciens territoires desquels il s’était vu purement et simplement exterminer, nous remémorant que bien des choses échappent encore à notre contrôle.

Cependant, nous vivons également une époque formidable, car elle nous met face à de redoutables défis et nous offre simultanément de nouveaux moyens permettant de les relever. La protection des troupeaux en est un excellent exemple : alors que le retour du loup se fait challenge lorsqu’il s’agit de permettre sa coexistence aux côtés des activités humaines, le recours aux nouvelles technologies (telles les caméras thermiques, révélatrices du monde de la nuit) se produit parallèlement. Il rend également possible la création de dispositifs de protection révolutionnaires (comme le collier répulsif) et nous ouvre l’accès à une somme d’informations telle qu’elle révolutionne entièrement nos connaissances sur l’écologie comportementale de l’espèce en milieu agropastoral.

La science « bien faite », c’est-à-dire ouverte au monde, et surtout, à tout le monde, me semble avoir un rôle prépondérant à jouer en la matière.

En effet, l’acquisition de connaissances fait partie des moyens dont nous disposons pour concrétiser des projets, passer de l’hypothèse à l’évidence et engendrer des solutions. Non, nous ne sommes pas condamnés à aller dans le mur. Non, il n’est point de fatalité si grande que nous ne puissions lutter.

Nos actions quotidiennes ont des conséquences directes sur l’avenir du pastoralisme, comme sur celui du loup. La pérennité de l’un comme de l’autre dépendent de la place que nous sommes disposés à leur consacrer et des efforts que nous voulons bien consentir en vue de leur préservation. A l’heure où la mondialisation et la rentabilité peuvent diriger presque entièrement le contenu de notre assiette, choisir des produits locaux issus d’une agriculture extensive et respectueuse de l’environnement est l’une des nombreuses manières de se positionner, jour après jour, en faveur du maintien de la biodiversité. Il me faut ici rappeler que nos choix de consommation ont bien plus d’impact sur l’avenir du pastoralisme que la présence du loup.

Aujourd’hui, le message que je porte au travers de ma fondation me paraît représenter une issue valable à la plupart des conflits où il s’agit d’intégrer quiconque diffère ou perturbe. Le moment est venu d’emprunter sereinement la troisième voie, parce qu’il est grand temps de faire la paix avec la Nature !

Après tout, même les esprits les plus obtus ont bien fini par accepter que la Terre était ronde et que l’univers abritait bien d’autres galaxies que la notre !

On finira donc aussi par admettre qu’il est possible de protéger les troupeaux, de considérer nos bergers, notre pastoralisme, notre agriculture et les denrées qui en sont issues à leur juste valeur et de partager notre environnement avec les innombrables espèces dont on tend à se débarrasser, ici ou ailleurs, et dont le loup est à mes yeux l’ambassadeur…

Pour mettre en place ce qui doit l’être, nous avons choisi de rester neutres et objectifs, raison pour laquelle nous avons créé, avec mon équipe, une fondation reconnue de pure utilité publique. Nous dépendons donc entièrement de donateurs privés et vous remercions d’avance de votre soutien à nos actions. Pour en savoir plus ou faire un don, rendez-vous sur : www.fjml.life. D’avance, je vous en remercie de tout cœur.

Tous mes vœux, à chacune et chacun, pour cette nouvelle année !

Jean-Marc LANDRY

 

PROCHAIN EVENEMENT - FORMATION

PROCHAIN EVENEMENT – FORMATION

ENTRE CHIEN ET LOUP avec JEAN-MARC LANDRY

Le Parc Animalier de Sainte-Croix lève le mystère sur les liens qui unissent le chien et le loup lors d’une journée de formation exceptionnelle.
Jean-Marc Landry, biologiste, éthologue et expert du loup, vous convie à un voyage dans le temps, aux origines des espèces. Une journée pour explorer la phylogénie des comportements de cette espèce : quels sont les points communs entre le loup et les autres canidés (chiens, renards, etc.) ?
Une partie théorique précèdera des moments d’observation des différentes meutes de loups du Parc Animalier.

Informations complémentaires & pratiques, inscriptions :
parcsaintecroix.com/experience/entre-chien-loup

TOUT, TOUT, TOUT SUR LE LOUP !

TOUT, TOUT, TOUT SUR LE LOUP !

Accédez à nos préventes exclusives !

Paléo 2017

Paléo 2017

s’est terminé pour toute l’équipe, avec des étoiles plein les yeux.

Inscription de la Fondation au Registre du Commerce

Inscription de la Fondation au Registre du Commerce

Nouveau regard, nouveau départ

Chères amies, chers amis,
Chères et chers collègues, donatrices, donateurs & sympathisant(e)s,

L’image que vous avez sous les yeux, prise lors de notre formidable journée inaugurale, est symbolique à plus d’un titre. L’intérêt de tous les problèmes que l’on peut rencontrer réside précisément dans les solutions qu’ils permettent de développer. Sortir du conflit commence bien souvent par un changement de regard… Et si, bien loin des ennemis jurés pour lesquels on les a toujours fait passer, le pastoralisme et le loup n’étaient autres que deux bastions symboliques d’une biodiversité en péril ?

Une coexistence pacifique et apaisée entre activités humaines et présence des autres espèces n’est pas seulement possible ; elle est nécessaire, et constitue l’un des défis majeurs de notre époque et de notre avenir ! C’est pour cela que nous avons choisi de consacrer toute notre énergie à la recherche, au développement et à la mise à disposition de stratégies permettant d’y parvenir dans une situation emblématique. La fondation entend en effet devenir l’un des acteurs majeurs permettant de conserver, sur les mêmes territoires, où qu’ils se situent sur le globe, pastoralisme et présence de grands prédateurs, qui nous intéressent autant l’un que l’autre. Des solutions existent, mais leur mise en place constitue un véritable défi, que nous entendons bien relever. Pour ce faire, plusieurs projets de recherche innovants destinés à améliorer leur coexistence de manière significative se déploieront dès cette année sous son égide, pour une durée initiale de 5 ans. Nos résultats préliminaires mettent en lumière une biologie du loup dans le système pastoral qui semble différer de celle généralement admise dans la littérature et révolutionnera très certainement le regard que l’on lui portait jusqu’alors.

Sa reconnaissance est un nouveau départ enthousiasmant, autant pour toute l’équipe que pour ceux d’entre vous qui avez choisi ou déciderez de nous suivre et de soutenir notre action. Ensemble, nous pouvons changer les choses, en commençant par adhérer à l’idée qu’une autre manière de penser demain est possible et qu’il existe toujours une voie permettant d’y parvenir. J’en profite pour remercier l’équipe extraordinaire qui m’entoure, ainsi que les éleveurs et les bergers qui s’engagent à nos côtés et travaillent avec nous, dont la coopération étroite et constante reste l’une de nos plus grandes sources de motivation. En espérant que vous aurez beaucoup de plaisir à faire route à nos côtés dans cette palpitante aventure, je vous souhaite à toutes et à tous un été magnifique.

Jean-Marc Landry

 

Téléchargements

Statuts de la Fondation, Document du 12 avril 2017

Inscription au Registre du Commerce, Document du 23 mai 2017

Appel collectif de Bretenière

Appel collectif de Bretenière

Aux côtés de 19 autres organismes, la fondation Jean-Marc Landry signe l’appel collectif de Bretenière :
Pour un plan préventif et ambitieux des pouvoirs publics soutenant la mise en place chez les éleveurs volontaires de chiens de protection en Bourgogne-Franche-Comté


Téléchargez le texte de l’appel (PDF)